Manif du FNDC: A Dalaba, des édifices publics saccagés…

L’appel à la résistance lancé par le FNDC a été suivi tant à Conakry qu’à l’intérieur du pays. A Dalaba par exemple les manifestations se sont poursuivies ce mercredi 22 janvier, les locaux de la police et la gendarmerie ont payé les frais

Dans un communiqué, le Ministère de la Sécurité et de la Protection Civile a indiqué que des armes ont été emportées et des détenus libérés.

« Le Ministère de la Sécurité et de la Protection Civile a constaté la persistance des attaques contre les édifices publics notamment à Dalaba où le Commissariat Central de Police a été saccagé et pillé, trois (03) PMAK et deux (02) SKS emportés, la prison civile attaquée et 17 prévenus libérés. », a indiqué un communiqué publié mardi soir.

Aux dernières nouvelles, la situation était tendue ce mercredi à Dalaba entre forces de l’ordre et manifestants. L’envoi d’un renfort d’agents de sécurité  n’aurait pas permis de calmer les ardeurs. Les opposants au 3ème mandat ne comptent pas baisser les bras et l’appel à la résistance lancé par le  FNDC pour obtenir du président Alpha Condé, le renoncement à un projet de reforme constitutionnelle continue  à produire ses effets.

Affaire à suivre…

Mariam Sadjo Barry, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.