Manifestation de l’opposition: Le FAD se désolidarise…

L’opposition républicaine projette une marche pacifique le 02 Août prochain à Conakry pour, dit-on, exiger l’application de l’accord politique du 12 octobre.

Mais avant cette date, les opposants d’Alpha Condé vont sillonner les communes de Conakry pour une campagne d’explication et de préparation pour cette manifestation.

A peine qu’ils viennent de créer une alliance électorale, le FAD, les membres de cette coalition se désolidarise de l’opposition républicaine :

 ‘’Nous le disons de façon claire. Nous sommes pour des manifestations car c’est un droit constitutionnel. Cependant, nous ne sommes pas prêts à manifester comme par le passé. Des manifestations pour des manifestations, nous ne sommes pas pour. Les mêmes causes provoquant les mêmes effets, nous ne pouvons pas donc accepter de s’inscrire dans cette même pratique qui ne produit pas de résultats escomptés.’’. a déclaré Mouctar Diallo, au cours d’une conférence de presse au cours de laquelle, le Front pour l’Alternance Démocratique (FAD) a été présentée aux journalistes.

 Et le leader des NFD de poursuivre : ‘’Le bilan et le résultat obtenus par l’opposition républicaine depuis qu’elle a commencé à organiser des manifestations de rue est lourd.  Des manifestations qui ont endeuillé des familles. On a plus de quatre-vingt personnes qui ont perdu la vie lors de ces différentes manifestations’’,  rappelle-t-il.

 S’exprimant sur le sujet, Aboubacar Sylla, leader de l’UFC, a pour sa part indiqué que le moment n’est pas opportun :

 ‘’On voulait manifester parce qu’on était dans un blocus total. Et, aujourd’hui, ce blocus n’existe presque plus puisque le comité de suivi des accords a repris des activités. Les choses sont en train de bouger. Donc, on ne voit pas l’opportunité de travailler dans ce comité et être dans les rues en même temps. Ce n’est pas cohérent, la question des manifestations sera débattue lors de la plénière de l’opposition.’’ a-t-il indiqué.

Toutefois, il convient de rappeler que ces trois leaders politiques n’ont pas pris part à la plénière de l’opposition républicaine jeudi, l’agenda des manifestations a été dévoilé aux journalistes.

 

Mariam Diallo, Kababachir.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.