Manifestation de rue : L’opposition réitère ses menaces

En conférence de presse ce lundi à la Maison Commune des journalistes, les opposants d’Alpha Condé menacent de nouveau de reprendre la rue dès après le mois saint de ramadan.

Sur les raisons de la reprise des manifestations sur les places publiques,  le porte parole de l’opposition apporte des précisions : « Il faut reconnaitre que les manifestations nous coûtent beaucoup, mais malheureusement nous n’avons pas d’autres recours. C’est seulement par ce moyen que nous pouvons nous exprimer et montrer à la face du monde ce qui ne va pas en Guinée.», explique Aboubacar Sylla.

Les opposants dénoncent les dérives dictatoriales d’Alpha Condé et son refus d’organiser les élections communales et locales. C’est pourquoi ils menacent de renouer avec les manifestations de rue, dès après le mois de ramadan.

Etaient présents à cette rencontre avec les hommes des médias,  Cellou Dalein Diallo de l’UFDG, Aboubacar Sylla de l’UFC, Mouctar Diallo, Aliou Bah du BL, Diaby de COMMUNA, Makanera Kaké et Papa Koly Kourouma, tous les deux, anciens ministres d’Alpha Condé, qui viennent de basculer dans l’opposition après avoir été débarqués et des représentants d’autres formations politiques qui se réclamant de l’opposition.

Abdoul Wahab Barry, www.kababachir.com

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.