Manif pour l’augmentation des pécules : un groupe d’étudiants se désolidarise !

Après le succès enregistré récemment lors de la manifestation estudiantine pour la réduction du prix de transport, le 21 septembre un groupe d’étudiants des universités publiques guinéennes envisagent de descendre dans la rue pour exiger du gouvernement l’augmentation des pécules. Mais cette décision de descendre une nouvelle fois dans la rue, ne fait pas l’unanimité au sein des étudiants.

Dans un communiqué dont Kababachir.com dispose d’une copie, le Mouvement estudiantin ‘’ma bourse, mon aide’’  se désolidarise de cette décision et appelle ses membres à ne pas suivre cette démarche.

Lisez……

COMMUNIQUÉ DU MOUVEMENT ESTUDIANTIN MA BOURSE, MON AIDE. 

Nous, étudiants, manifestant sur le terrain contre la cherté du prix de transport le 21 Septembre dernier, remercions l’ensemble de la population guinéenne, singulièrement les étudiants qui nous ont portés confiance jusqu’à maintenant et nous continuerons la lutte pour l’amélioration des conditions de vie de l’ensemble des étudiants guinéens.

Cependant, nous constatons avec amertume la récupération de notre victoire par des individus animés par une volonté autre que celle de la défense de l’intérêt général des étudiants et voulant passer par nous pour déstabiliser le régime actuel.

Précision :Certes, nous assumons d’avoir appelé les étudiants à la manifestation précédente, nous avons assumé les conséquences, mais nous avons entendu des rumeurs que les étudiants sortiront bientôt dans les rues pour l’augmentation immédiate de leur pécule à Un million francs guinéens (1.000.000GNF).

Nous portons à la connaissance de tous, qu’il sursoit avec effet immédiat à toutes manifestations sur le terrain. 

Nous informons à cet effet que seulement les premiers décideurs de la précédente manifestation et ceux, tenant la réunion du samedi 26 Septembre à L’UGLC SC sont habilités à parler au nom du mouvement .

Sur ce, toute personne extérieure ne figurant pas parmi ceux-ci prétendant parler au nom des étudiants ne saurait être qu’un usurpateur et sa communication n’engagera que sa propre personne et donc, nous ne serons point responsables.

Ainsi, nous vous tiendrons informer de toutes les démarches entreprises par notre mouvement au moment opportun. 

Le mouvement  » MA BOURSE, MON AIDE  » sait compter sur la bonne compréhension de tous.

Coordinateur général : Lonceny Magassouba

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.