Marche du 04 août : le RPG durcit le ton et menace !

« Je vous assure, s’ils essaient de perturber la quiétude sociale, ils vont nous trouver sur leur chemin. » Ce n’est pas le ministre de Sécurité qui parle. Encore moins le Haut commandement de la Gendarmerie nationale ou le Gouverneur de la ville de Conakry. Mais, tenez-vous bien, Nantou Chérif, coordinatrice nationale du RPG.

Cette seule phrase menaçante en dit long sur non seulement la panique qui happe le parti au pouvoir, mais aussi et surtout sur ce que prépare les faiseurs de roi pour empêcher, par des manœuvres machiavéliques, la marche du 4 août, projetée par les opposants. Cette belliqueuse qui fait aujourd’hui le tour des Communes de Conakry en compagnie des autres incendiaires du RPG, entend vraiment en découdre avec les opposants. Car, « Le RPG n’a jamais eu peur, ce n’est pas aujourd’hui qu’on aura peur. Alors tenez-vous prêt d’aller de commune en commune pour demander qu’on se réveille. Qu’ils savent (NDLR, les opposants) que le RPG Arc-en-ciel est bien debout. »

Pendant ce temps, les opposants sensibilisent leurs militants sur le caractère pacifique de la marche. Aboubacar Sylla et Cie partent de quartiers en quartiers. Mais, selon toute vraisemblance, ça risque d’être palpitant.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.