Marche du 2 août : les ultimes consignes fermes de Dalein!

Sauf changement de dernière minute, la marche de demain, 2 août aura bel et bien lieu, à Conakry. C’est Dalein Diallo lui-même qui a fait l’annonce, malgré les consignes du président à ses collaborateurs de tout faire pour appliquer les accords politiques.

Pour réussir son challenge, après avoir donné quelques sensations, Dalein Diallo demande à ses militants ne placarder la peur. Pour lui, celle-là n’a plus sa place et d’ailleurs, « Bâ Mamadou nous avait dit de ne pas avoir peur. Levez-vous, sortez ! Tout le monde doit battre le pavé le mercredi. »

Seulement, implore le chef de file de l’opposition : « Ne provoquez personne, n’insultez personne, ne fatiguez personne. Respectez ceux qui ne viennent pas. S’ils veulent passer, libérez la route pour eux. Ils nous aiment et eux-mêmes savent que le pouvoir là est une tortue, tant qu’on ne la chauffe pas, il n’y aura rien. »

Dans cette sortie, il a repris certaines qualifications d’Alpha Condé : tortue et peur. « A bas la peur », scandait le président devant ses nouveaux alliés du Foutah. Dalein n’a fait que reprendre. Si cela doit tuer, ça tuera. En attendant, « Il faut qu’on se mobilise pour marcher et exiger la transparence dans la gestion de notre économie, le respect de l’accord, pour dénoncer l’insécurité galopante, pour dénoncer la cherté de la vie parce que celle-ci est la conséquence de la corruption… La première marche c’est le 2 août, la deuxième c’est le 9 août et la troisième c’est le 16 août. Il faut que Dubreka apporte sa contribution. Il faut qu’on soit mobilisé pour dire halte. » On retiendra que les autres ex alliés de l’opposition républicaine, suivront la marche à la maison. Ils ne sont pas concernés et Dalein en a pris acte.

Un vrai test ce mercredi.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.