Le marché de Sonfonia-Gare assaini par l’épouse de Cellou Dalein Diallo

Après plusieurs quartiers de Conakry comme Enta, Dabondi et Matoto, Hadja Halimatou Diallo poursuivit sa campagne d’assainissement des lieux les plus sales de la capitale. Ce mardi, la femme du chef de file de l’opposition guinéenne, Cellou Dalein Diallo, et “son bulldozer” ont débarqué au marché de Sonfonia-Gare dans la commune de Ratoma.

Mme Diallo et sa suite ont ramassé la montagne d’ordures qui créait des embouteillages monstres et dégageait une odeur nauséabonde sur place. Selon la femme du président de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), son action est motivée par sa proximité avec les femmes qui vendent dans ledit marché. La préservation de leur santé.

Celles-ci se sont d’ailleurs réjouies de ce geste. Leur porte-parole a salué l’initiative et remercié Hadja Halimatou d’avoir supervisé la ramassage des immondices qui y étaient entachées depuis plus d’un un mois.

Selon une femme rencontrée sur place, chaque vendeuse dans le marché de Sonfonia-Gare paie pourtant 2 000 francs guinéens par jour à l’administrateur. Mais celui-ci — qui ne s’est pas associé à Mme Diallo — dit que le ramassage des ordures ne relève de lui. Sans pour autant dire le nom de celui qui en aurait la mission.

Quant à celle qui veut débarrasser Conakry de ses ordures, elle a souhaité que les vendeuses assises sur la route devant le marché soient délocalisées vers un endroit approprié. Hadja Halimatou Diallo a insisté sur le fait que c’est l’administration du marché de Sonfonia-Gare qui doit leur trouver le bon emplacement.

«Il faut des mesures d’accompagnement pour les faire quitter. On ne peut pas venir leur dire de quitter ici s’il n’y a pas des mesures d’accompagnement», a-t-elle estimé, avant de promettre de poursuivre sa campagne dans d’autres endroits insalubres à travers la ville de Conakry.

Thierno Diallo, Kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.