Marche pacifique : la menace de Koro Alpha Condé prise en compte par Dalein

« Il faut que nous ayons devant, des leaders responsables qui font des manifestations pacifiques. Moi j’ai été opposant pendant 40 ans, aucun président ne peut dire que mon parti a cassé une voiture, à plus forte raison une maison ».

Alpha Condé brandissait ainsi le glaive de la réplique, en lieu et place de fleurs et de pommade à l’attention de son chef de file de l’opposition. Comme pour afficher un air de réconciliation entre les deux que tout divise. Alpha Condé a manqué au geste avisé, responsable et historique. De toutes les façons, Dalein lui, reste serein, car, « Nous allons organiser des manifestations pacifiques autorisées par la Constitution de la République. Il ne s’agit pas de casser une voiture. Il ne s’agit pas de frapper quelqu’un, un usager de la route ou un riverain de la route. Il faut marcher dans la discipline pour montrer au monde que nous sommes en train de subir l’injustice et une misère injustifiée par la mauvaise gestion d’Alpha Condé et de son gouvernement. C’est une manifestation pacifique. Il ne faut pas jeter des cailloux, il ne faut pas casser, il ne faut pas frapper. »

Dalein prend ainsi en compte les menaces brandies par Alpha Condé. Quitte à savoir si des miliciens du RPG ne vont pas être infiltrés pour jeter du discrédit sur la manif de l’opposition.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.