Marche politique : les opposants dénoncent ‘’des escadrons’’ du pouvoir

Escadrons de la mort. C’est la crainte des opposants en programmant une marche pacifique pour le 10 août sur l’Autoroute Fidel Castro. L’information a été donnée mardi matin sur les ondes d’une radio privée, par le porte-parole de l’opposition républicaine.

Pour Aboubacar Sylla, le pouvoir aurait préparé des escadrons pour s’attaquer aux leaders politiques et donc irriter les nombreux militants et les contraindre à la réplique. Partant, les opposants prennent à témoin l’opinion nationale et internationale sur cette manœuvre politicienne actuellement en préparation au niveau des entrailles du pouvoir.

Cette crainte de l’opposition justifie-t-elle la reculade ? « Ce n’est pas une reculade. Mais un report à cause du déplacement du Chef de l’Etat, actuellement en Asie du Sud Est. Le message que les opposants veulent passer doit se faire à l’endroit du Président de la République », précise Aboubacar Sylla. Le porte-parole de l’opposition républicaine dénonce au passage des échos selon lesquels des infiltrés sont en préparation pour perturber la marche projetée.

 

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.