Massacre du 28 septembre 2009: Un responsable de l’OGDH salue l’inculpation du Général Toto

L’inculpation du Général Mamadouba Toto CAMARA dans le cadre du massacre du 28 septembre 2009 suscite des réactions. L’OGDH, organisation guinéenne de défense des droits de l’homme salue ce qu’elle considère comme une avancée significative. Le doyen Abdoul Gadiry DIALLO pense qu’il y a des leçons à tirer de cette action de la justice:

« En fait, nous trouvons que c’est une bonne chose. Une bonne chose dans la mesure où même si cette inculpation ne signifie pas une condamnation. ça ne représente qu’une présomption du fait que des éléments concordants indiquent que le Général était mêlé dans les affaires. Le fat de l’inculper en tant que haut gradé de l’armée et en tant responsable de la transition au moment des faits indique déjà que personne ne pourra échapper par les mailles de justice. Donc, nous nous trouvons que c’est une mesure qu’il faut saluer, dans la mesure où ceux qui sont déjà inculpés et ceux qui ne sont pas inculpés sauront que nul n’est au dessus de la loi et que la rigueur de la loi s’applique à tout le monde », explique-t-il.

« Cependant, soupire le doyen toute raison garder, nous continuons à écouter et à suivre. Nous souhaitons que toute personne impliquée dans cette affaire puisse être jugée. Mais si la personne n’est pas mêlée, nous ne voudront pas que des innocents tronquent à la place des coupables ».

Faut-il noter que bien avant le Général Toto CAMARA, ministre de la sécurité au moment des évènements du 28 septembre, d’autres officiers, comme Claude Pivi, Moussa Thiéboro CAMARA… avaient été inculpés par le pool de juges qui travaille sur le dossier du 28 septembre.

Oumar Rafiou DIALLO, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.