Matam Lido : Trois enfants d’une même famille ont péri dans un incendie

Un incendie s’est déclaré dans la nuit du jeudi à vendredi 18 mai au quartier Matam Lido, faisant 3 morts et des dégâts matériels importants. Les victimes sont les membres d’une même famille.

Selon les témoignages recueillis sur place, c’est aux environs de 3 heurs du matin,  que le feu d’origine inconnue, a ravagé toute une maison et son contenu.

Ibrahima Sory Kébé, frère de la femme dont les enfants ont trouvé la mort dans l’incendie, explique les circonstances les corps des victimes ont été retrouvés :

« Quand je suis allé sur les lieux, j’ai vu ma sœur sortir de la maison avec le bébé et notre petite sœur. Mais nous autres, personne ne s’était rendu compte qu’il y avait les autres enfants à l’intérieur. Donc nous avons cherché à éteindre le feu. C’est après une quinzaine de minutes qu’elle a signalé qu’il y a aussi ses trois enfants à l’intérieur de la maison. Du coup nous avons cherché à entrer dans la maison, mais les enfants étaient dans la chambre et on ne pouvait pas aller dans la chambre sans passé par le salon. Et il se trouve que le salon était déjà envahi par le feu. Donc on ne pouvait avoir accès. Quand j’ai cherché à entrer, le plafond a chuté. Je me suis retiré et on a jugé nécessaire de casser le mûr pour accéder directement à la chambre. Le temps pour nous de casser le mûr, le feu avait déjà envahi la chambre et on ne pouvait plus les sauver», regrette-t-il.

Cet incendie intervient au lendemain d’un autre incendie qui a ravagé une cinquantaine de boutiques au marché Enta, dans la banlieue de Conakry, mais sans aucune perte en vie humaine.

Mariam Diallo, www.kababachir.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.