Me Cheick Sako désavoue le ministre Ibrahima Kourouma

Le Garde des Sceaux vient de signer un acte mettant fin à toutes expulsions de citoyens des domaines de l’Etat ou de particuliers. Ce, pendant la période hivernale allant du 30 juin au 30 octobre inclusivement sur toute l’étendue du territoire national.

Par cette décision, Me Cheick Sako, ministre de la Justice et Garde des Sceaux désavoue de fait Ibrahima Kourouma, ministre de l’Aménagement de la ville. Celui-ci en effet était dans une logique d’abus et de règlements de comptes sans précédent. Notamment au niveau de Hamdallaye CBG où devant caméras et flashes d’appareils photos des agents étaient venus pour cocher des bâtiments et exiger le départ sans préavis des occupants.

L’affaire fait actuellement polémique. Mais, avec cette décision de Me Sakho, Ibrahima Kourouma doit revoir sa copie, même si, ses proches parents sont les principaux acteurs de d’abus. De toute évidence, il y a encore la peur dans le ventre de tous ces riverains du fossé d’évacuation qui part du poste de Kaléta du côté d’Hafia, jusqu’à l’embouchure du bras de mer appelée jetée, en contre-bas.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.