Média-Boké: la préfecture coupée des signaux de la RTG

 

La préfecture de Boké est coupée des signaux de la Radio nationale communément appelée (FM), véritable source d’informations en provenance des villes de l’intérieur du pays,il y a de cela un mois.

Ce silence de la radio-mère, est loin préoccuper les autorités locales de la préfecture de Boké, située à quelques 300 km de la capitale Conakry.

La Radio rurale basée dans la localité n’a pas pensé à mettre dans sa grille des programmes, la synchronisation pour permettre aux auditeurs nostalgiques d’être informés des nouvelles de la Guinée.

Pourtant, ils étaient nombreux à capter la Radio nationale dès 19 heures TU, pour suivre la grande édition de 22 heures plongée dans le silence il y a un mois.

De sources sûres, «l’émetteur de la RTG à Boké est en panne. Il faut de gros moyens pour la dépanner. C’est pourquoi, les autorités locales (préfecture, Mairie et Gouvernorat) n’en parlent pas…»

A Boké, même pour bien suivre les informations de la Télévision nationale, il faut être l’un des fidèles abonnés du Canal+ Horizon, ou capter la Télé Espace-Guinée.

Pire ! L’unique technicien qui était chargé de résoudre ce genre de panne, est aussi décédé, il y a des mois.

Mamadouba Camara, www.kababachir.com à Boké

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.