Médias : La HAC ferme trois autres radios privées

La Haute Autorité de la Communication (HAC) va  en guerre contre les radios privées ne respectant pas les dispositions de la loi relatives à la liberté de presse en Guinée.

Après avoir fermé 5 radios mercredi, le gendarme des médias guinéens tape de nouveau sur la table.

A l’issue d’une plénière tenue dans les locaux de l’institution, la Haute Autorité de la Communication annonce la fermeture des trois autres radios privées ce jeudi 24 mai 2018.

Il s’agit de Bonheur fm (radio communautaire à Ratoma), Kamoula fm (radio commmunautaire à Gaoual) et la Voix de la paix (radio commerciale  à Matoto).

L’instance de régulation des médias estime que ces différentes radios privées exercent leurs activités à caractère confessionnel. D’où la décision de leur fermeture jusqu’à nouvel ordre.

Voici la décision de la HAC signée de la Présidente, Martine Condé.

Fermeture 2

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.