Médias : Trois journalistes poursuivis pour tentative d’escroquerie

Trois journalistes guinéens interpellés le weekend dernier pour tentatives d’escroquerie d’un responsable de Société, ont été déférés lundi à la Maison centrale de Conakry pour des fins d’enquêtes.

Ibrahima Sory Bangoura du journal ‘’La Logique’’, Alsény Camara de la ‘’Nouvelle ère’’ et DondeDieu Agossou du journal ‘’La Nouvelle’’ sont poursuivis pour tentative d’escroquerie du Directeur Général de la SOBRAGUI.

Selon des sources judiciaires, ces trois personnes ont voulu utiliser un trafic d’influence pour escroquer le Directeur Général de la SOBRAGUI dans un dossier concernant la gestion de la Société. Aux dires du plaignant, qui n’est autre que le DG de la SOBRAGUI, nos confrères aurait demandé une somme d’argent, faut de quoi, ils menaçaient  de faire des révélations sur un dossier flou qui impliquerait le DG de la SOBRAGUI. Mais ils finiront par tomber sur son piège, car le mis en cause aurait demandé aux trois confrères de déposer une facture pour le payement. C’est au moment du règlement de la somme de 25 millions de francs guinéens qui devaient leur revenir qu’ils ont été arrêtés vendredi par des éléments de la gendarmerie nationale qui étaient déjà préparés et conduits dans un poste de gendarmerie de la place.

Après avoir été auditionnés, ces trois confrères ont été déférés à la Maison centrale de Conakry et placés sous contrôle judiciaires en attendant de tirer cette affaire au clair.

Malgré les tentatives des certains responsables des médias qui plaident pour leur libération, ces trois confrères sont toujours en détention à la Maison centrale de Conakry en attendant leur jugement.

Cette affaire relance le débat sur la pratique du métier du journalisme et la corruption en Guinée.

Mariam Diallo, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.