MEETING DE MATOTO : Une cuisante déconvenue pour le RPG

Après le meeting du RPG-arc-en-ciel d’hier au stade Kabinet Kouyaté de Matoto, on comprend mieux pourquoi le pouvoir redoute la perspective des manifestations de l’opposition. En présence des plus grands responsables du parti et de ceux de quelques formations et mouvements alliés, les militants et sympathisants n’ont que très faiblement répondu à l’appel du pouvoir qui entendait s’en servir pour impressionner. Ainsi, tous les reporters qui ont couvert la rencontre ont noté le caractère clairsemé de la mobilisation.
Pour une manifestation qu’on annonçait grandiose, le meeting d’hier n’a accouché que d’une souris. En tout cas, ce n’est pas avec le stade à moitié rempli d’hier que la mouvance présidentielle aura réussi à impressionner l’opposition. Pourtant, à la tribune, on avait Hadja Nanténin Chérif Konaté, Saloum Cissé, Sanoussy Bantama Sow, Tidiane Traoré, Malick Sankhon,…bref, tous les ténors du parti. Par ailleurs, le meeting ayant été annoncé depuis plus d’une semaine, on imagine que des stratégies de mobilisation avaient été mises en place pour éviter le fiasco d’hier. Mais les militants ne se sont pas laissé appâter.
Une déconvenue révélatrice du désamour entre le pouvoir actuel et les populations, de plus en plus désabusées. Alors qu’il y a moins d’un an, ces mêmes militants se mobilisaient puissamment pour réélire le président Alpha Condé, aujourd’hui, les partisans de ce dernier peinent à remplir un stade de fortune d’un quartier populaire de Conakry. C’est cela qui inquiète le pouvoir. C’est cette espèce de malaise généralisé qui n’épargne aucune couche qui provoque la panique du camp présidentiel. On craint que du fait de la crise économique aiguë ne se transforme en une contestation pure et simple du régime en place.
Et avec la faible mobilisation d’hier, on ne peut qu’être d’accord avec ces appréhensions.
Anna Diakité, www.kababachir.com 
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.