Meeting des opposants : « Une obstruction », selon Laye Jr Condé

De l’avis de la mouvance, « Les conditions sanitaires ne se prêtent pas à l’organisation d’un meeting balayant d’un revers de main les bains de foules organisés par Alpha Condé. C’est un mauvais signal qu’on envoie. C’est un trouble à l’ordre publique. » Selon Laye Jr Condé, « L’opposition veut faire une obstruction. » Pourtant c’est le pouvoir qui a donné l’ordre d’organiser le meeting. « C’est un piège. Une vraie naïveté des opposants », se résout à dire Laye Jr Condé qui ajoute que la ceni est une « question de lois. »

Il oublie certainement que l’opposition a déjà formulé des examens de lois qu’elle a soumis au Parlement. Pour rappel, Dalein Diallo, une proposition de loi avait été déposée au bureau du président de l’Assemblée nationale depuis des lustres mais qui est restée sans suite. Extrait : « Lorsqu’on va dans la rue il faut comprendre qu’on a frappé à toutes les portes parce qu’on aurait pu discuter la question au niveau de l’Assemblée parce que c’est une loi qui met en place la ceni. Mais ils ont refusé systématiquement alors qu’on a fait une proposition de loi, on a rédigé une lettre adressée au président de l’Assemblée nationale pour dire qu’il faut alors puis qu’on avait pas ouvert une session extraordinaire des lois pour examiner le cadre institutionnel et juridique du processus électoral, d’accepter que la session budgétaire compte tenu de l’urgence et de l’importance qui s’attache à la mise en place des institutions qu’on examine ils ont refusé ».

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.