Mésalliance : Mamadou Sylla se libère enfin du RPG !

Récemment, Kababachir.com titrait, juste pour titiller le patron de l’UDG : Sylla Futurelec: un politicien-amuseur qui ne se décide pas. Comme en sursaut d’orgueil, le président de l’UDG s’est enfin libéré du joug du RPG. Longtemps artisan de sa descente aux enfers, après avoir perdu la présidence du Parlement et après avoir vu la présidence des commissions parlementaires attribuée à d’autres, Mamadou Sylla voulait jusque-là monter les enchères, mais c’était sans compter sur le jeu politicien de son allié qui a su bien l’utiliser.

L’homme de Dixinn bora l’a compris bien après : « Le président nous disait que Sidya et Kassory Fofana sont de mauvaises personnes et qu’il ne fallait pas s’en approcher. Mais ironie de l’histoire, tous les deux travaillent avec Alpha Condé. Ce qui est grave, il te dit de mauvaises choses au sujet de quelqu’un et après tu le vois avec cette personne. »

En véritable naïf politique, Mamadou Sylla mord à l’appât à l’entre-deux-tours de 2010. Le deal entre Mamadou Sylla et Alpha était connu : donne-moi l’argent pour financer la campagne, puis, une fois élu, je t’aide à récupérer tes sous d’Air Guinée. Extrait : « Je n’étais pas d’accord avec Alpha Condé. Je ne le connaissais pas avant. Par après, dans l’entre-deux-tours, quand il est venu chez moi, je lui ai dit ceci. Je l’appelais n’tara (ndlr, grand-frère en soussou) et lui nkhoun ya (ndlr, jeune frère). Ce jour-là, puisqu’on avait fait la campagne ensemble, je lui ai dit : ‘’tu sais très bien que mon problème d’argent-là est pendant’’. Il m’a demandé ce qu’il faut. Je lui ai dit ceci : ‘’il faut que tu m’aides pour que l’argent-là soit payé’’. Séance tenante, il a dit :’’ dès que je suis président de la République, après la formation du gouvernement, je paie ton argent’’. J’ai compris tout de suite que ce sont des promesses électoralistes. C’est ce qu’il m’a dit. Entre Dieu et moi. Lui-même le sait. Donc, aujourd’hui, je suis très surpris qu’on dise que je suis cité dans l’affaire Air Guinée »

Usé et abusé, Sylla regagne aujourd’hui l’UFDG et le président de ce parti saisit la balle au rebond avec bien des dithyrambes : « Elhadj Mamadou Sylla est un homme courageux, puissant et redoutable. » On verra bien. 2020 c’est déjà demain. Et les plaies sont loin d’être cicatrisées.

Jeanne FOFANA, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.