Michel Diallo : « Mon rêve est de pouvoir développer le tourisme rural »

Le tourisme occupe une place importante dans les sociétés et précisément dans l’économie qui lui est ouverte. En effet, sur le plan socio-économique, il génère les devises, crée les emplois, enracine les populations, améliore l’environnement. Malgré tous ces avantages, cette activité reste très faiblement développée dans les pays en voie de développement et particulièrement en Guinée.

La richesse et la diversité du potentiel touristique guinéen reste très faiblement développée. Cette situation est due à la faiblesse des moyens de promotion touristique, le non aménagement des sites, la faiblesse des infrastructures (eau, énergie, route, télécommunication), la faiblesse des ressources humaines, etc

Comment faire de la Guinée une destination touristique ?

Pour en savoir plus sur la valorisation du potentiel touristique, notre rédaction a tendu son micro un Entrepreneur agro-pastoral, qui ambitionne développer à travers ses activités, le tourisme rural.

Installé à Killissi, une localité située à une dizaine de kilomètres de la Commune urbaine de Kindia, Michel Diallo, qui dispose déjà d’un grand domaine agro-pastorale, entend promouvoir le tourisme rural en Guinée.

Il l’a confié à kababachir.com au cours d’un entretien qu’il a accordé à notre rédaction.  

« La ferme CLAUDINE à Kindia, est une ferme agro-écologique pastorale de développement rural et de tourisme rural. Mon rêve est de pouvoir développer le tourisme rural en Guinée. Ceci, pour permettre aux paysans de la ferme et même au delà, de profiter de cette aubaine de touristes qui pourront leur acheter ce qu’ils produisent. »

Mais ce n’est pas tout ! Notre compatriote, rentré au pays depuis 2009, après avoir passé plus de trois décennies en Europe, entend également vendre l’image de la Guinée à travers ses activités. La raison est simple, parce que, estime M. Diallo,  « Ça permettrait aux gens de découvrir aussi une autre facette de la Guinée à travers les promenades dans les villages. Kindia est une ville touristique, nous avons des cascades, nous avons des rivières de qualité, nous avons le mont Gangan, si vous descendez du Mont Gangan, vous avez la ferme. Vous venez vous restaurer ce qu’un poulet bio de qualité, ça reste sur vos papilles et vous allez garder un souvenir sur Kindia et le poulet que vous avez mangé à Kindia. ».

Malgré les potentialités, le secteur est peu exploité au regard des opportunités dont dispose la Guinée. C’est pour toutes ces raisons que M. Diallo envisage de faire de son domaine agro-pastoral et du village Kilissi (Kindia), un véritable pôle d’attraction des touristes.

Abdoul Wahab Barry, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.