Migration/Côte d’Ivoire : Fin du statut de réfugié pour les Ivoiriens

Depuis 2011, plus de 310 000 réfugiés ivoiriens ont été rapatriés en Côte d’Ivoire, soit 96 pour cent des exilés.

La Côte d’Ivoire a annoncé la fin du statut de réfugié pour les Ivoiriens, une mesure qui prend effet à partir du 30 juin 2022. Cette annonce a été faite à l’occasion de la Journée mondiale des réfugiés, célébrée le 20 juin de chaque année. Depuis 2011, plus de 310 000 réfugiés ivoiriens ont été rapatriés en Côte d’Ivoire, soit 96 pour cent des exilés, a indiqué le gouvernement ivoirien, relayant des statistiques du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR).

Le 7 octobre 2021, le HCR a annoncé qu’il y a environ 91 000 réfugiés et demandeurs d’asile ivoiriens dans le monde, précisant que 51 000 d’entre eux vivent en Afrique de l’Ouest et du Centre dont 33 000 au Libéria et 22 000 autres en Europe. Selon le HCR, « les circonstances dans lesquelles de nombreux Ivoiriens ont fui leur pays en tant que réfugiés ont cessé d’exister » et « beaucoup d’entre eux n’ont plus besoin de protection internationale ». Les deux guerres civiles ivoiriennes (2002-2007 et 2011-2012) ont entraîné deux vagues distinctes de déplacements civils à grande échelle à l’intérieur et à l’extérieur du pays, a-t-on rappelé.

Pendant la première guerre, plus d’un demi-million d’Ivoiriens ont été déplacés. Ceux qui sont partis ont cherché refuge principalement au Libéria, en Guinée et au Mali. De décembre 2010 à fin février 2011, des violences post-électorales ont éclaté, déplaçant un demi-million d’Ivoiriens, dont la plupart ont fui au Libéria. Des milliers d’Ivoiriens ont également fui vers les pays voisins en 2020, craignant les violences liées aux élections présidentielles et parlementaires.

Source: dpa-news.de

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.