Mike Pompeo snobe Alpha: pourtant, Guinea is back!

Selon toute vraisemblance, le slogan creux, Guinea is back est
caduc avant même qu’il ne prenne forme. La Guinée est
infréquentable depuis que le président Condé – peut-être même
avant – fait du forcing pour se maintenir au pouvoir et donc
inviter les proches à ratisser large les ressources publiques.

Les droits de l’homme ont pris un sérieux coup. Les PPTE n’ont
rien servi, en tout cas rien de ressenti dans le panier de la
ménagère. Le chômage galope. L’impunité est admise comme
devise. C’est la chose la mieux partagée ces dernières années.
La crise politique vient s’ajouter au cocktail explosif. Les USA, la
France, l’Union européenne, etc., se sont dressées contre tout
tripatouillage. Pour ainsi joindre l’utile à l’agréable, le Parlement
européen enfonce le clou. Au même moment, le secrétaire
d’Etat américain Mike Pompeo se rend à Dakar, dans le cadre
de l’approfondissement de la coopération entre le Sénégal et les
Etats-Unis. Selon les médias sénégalais, cette visite constitue la
plus importante effectuée par une autorité américaine en
Afrique subsaharienne depuis l’élection de Donald Trump à la
présidence des Etats-Unis.

Guinea is back ! Le slogan est désuet. Pompeo snobe Alpha.
Comme ce fut le cas pour Macron, venu jusqu’aux portes de
Conakry (Dakar), avant rebrousser chemin en envoyant Le

Drian, du Quai d’Orsay. Ce ministre est devenu d’ailleurs paria
chez les RPGistes interloqués, paniqués et désorientés.

Pompeo traine donc dans la boue le slogan d’Alpha Condé et
ouvre des vannes pour ce pays peu porté dans le cœur d’Alpha
Condé, à cause d’une jalousie maladive. Au pays de la Téranga,
« 18 nouvelles compagnies américaines guettent le marché,
dont le climat des affaires est jugé satisfaisant. »

Mike Pompeo snobe…

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.