Mines de Mandiana : vers l’exploitation des gisements d’or…

Le ministre des Mines vient d’évoquer le projet Tri K, des groupes MANAGEM et AVOCET pour l’exploitation des gisements d’or dans la Préfecture de Mandiana. Cela, dans le cadre d’un partenariat public-privé.

Selon le ministre, qui intervient ainsi au cours du Conseil des ministres, les fondamentaux du projet se présentent comme suit : la réalisation d’un investissement pour la construction de la mine et des infrastructures qui seront associées ; construction d’une mine d’une capacité de production annuelle cible de 100 000 onces d’or ; atteinte de la première production commerciale dans un délai de 42 mois à compter de la date d’entrée en vigueur de la convention ;réalisation des travaux de recherche sur l’intégralité de la zone d’intérêt à l’effet de sécuriser la durée de vie de la mine.

A rappeler que l’Etat a droit à 15% des actions composant le capital social (actions non contributives). Le projet bénéficie de la stabilisation du régime fiscal et douanier pour une durée de 15 ans. S’agissant de la contribution au développement local : 1% du chiffre d’affaires hors taxes de la société issu de la vente des produits miniers.

Aux dernières nouvelles, Abdoulaye Magassouba est sur la dernière touche avant la signature des documents. Pourvu que les retombées soient ressenties par Mandiana, l’une des Préfectures les plus pauvres du pays.

 

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.