Mines guinéennes : les rapaces du RPG se font la part belle !

Soit Alpha Condé est amnésique, soit il est un imposteur qui abuse. L’un ou l’autre cas, le président guinéen qui clamait sous tous les toits que la bonne gouvernance dans les mines, la justice entre autres devront être ses chevaux de bataille. Aujourd’hui, quelques années seulement après ces déclarations mensongères, on se rend à l’évidence que les ressources minières sont partagées entre coquins et copains.   Pour s’en convaincre et loin de rappeler l’autre révélation de ‘’Africa Mining Intelligence’’ qualifiant Alpha Condé d’empereur des mines, nous vous invitons à lire cette autre publication du même périodique. Edifiant !

« L’attribution provisoire par le ministre guinéen des mines et de la géologie, Kerfalla Yansané, des blocs de bauxite de Boffa anciennement contrôlés par BHP Billiton à la société Maison Kebo est contraire au code minier. Les actionnaires de Maison Kebo sont en effet des membres du parti au pouvoir, le Rassemblement du peuple de Guinée (RPG), et de hauts responsables de l’administration. En conséquence, le comité d’attribution des titres, dirigé par Soriba Bangoura avec l’assistance du cabinet Orrick Rambaud Martel, a engagé des négociations avec le deuxième candidat sur la liste de l’appel d’offres, Huafei Mining Group. Selon nos sources, Huafei est détenu à hauteur de 25% par l’homme d’affaires guinéen – et ami du chef de l’Etat – Mamadi Alex Diallo, qui en est administrateur général adjoint ; la Chinoise Zeng Huiqiong, administratrice générale, possède les 75% restants.

Les statuts de Maison Kebo, datés du 14 décembre 2013, recensent les actionnaires suivants : Thierno Madiou Barry (dit Barry Angola), Fatou Bangoura – tous deux membres du RPG -, Saloum Cissé, secrétaire général du RPG et premier vice-président de l’Assemblée nationale, Sébastien Tounkara, membre du RPG et préfet de Kissidougou, Moussa Condé (dit Tata Vieux), membre du RPG et ministre du tourisme, Léonie Koulibaly, ancien ministre du tourisme, etc. Thierno Madiou Barry s’intéresse par ailleurs à l’offshore guinéen via Kebo Energy, qui compte comme actionnaire le directeur national de la jeunesse au ministère de la jeunesse, M’Bany Sangaré. »

C’est vraiment cela la bonne gouvernance version Alpha Condé. Comment comprendre alors que cet homme qui se trouve être le président guinéen puisse tancer un ancien Premier ministre pour une gestion ou pour une autre ? Alpha est loin d’être un saint. Même les extrémistes de son parti le savent.

Jeanne FOFANA, Kabanews

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.