Modification constitution : Condé ligoté par les lois de la République !

On n’en parle peu à peu. Et c’est comme cela qu’on tente de pousser les despotes à modifier la Constitution pour s’éterniser au pouvoir et brasser des ressources au compte de leur famille et proches. Alpha Condé n’est pas exempte de cette tentation. Il est tenté et accompagné en cela par des faiseurs de rois. Sauf qu’il est ligoté par des lois de la République.

Du moins, c’est ce que Mouctar Diallo des NFD estime. Selon lui, « Alpha Condé, même s’il le voulait, il ne peut pas modifier cette norme de la constitution pour briguer un troisième mandat, c’est vraiment impossible. La constitution guinéenne contrairement à d’autres, où des chefs d’Etats ont modifié ou ont tenté de modifier l’article fixant la durée et le nombre de mandats, comme c’était le cas du Burkina-Faso où cet article n’était pas verrouillé. Donc juridiquement le parti au pouvoir pourrait engager une procédure prévue par la constitution en vue de modifier cet article. » Sauf que « Dans le cas guinéen, cet article est verrouillé, le nombre et la durée du mandat, comme le caractère laïc, républicain (…), d’autres aspects sont verrouillés. Cet article ne peut faire l’objet de modification. »

Conséquence, « Pour moi ce n’est pas du tout un débat, c’est impossible même si Monsieur Alpha Condé voulait et avait ce rêve, malheureusement il serait obligé d’aller dans un autre pays », tranche-t-il dans une interview qu’il a accordée à africa Guinée. Reste à voir…

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.