Modification constitution : jauge, suspense ou annonce voilée ?

Alpha Condé est un réel animal politique, quoi qu’on en dise. Il n’a étudié que la politique. Et pour l’essentiel, de Machiavel. En animant sa conférence de presse, le président guinéen a tenté un jeu pour faire passer un message, à propos de la modification de la Constitution. Question : cette sortie de Condé est-elle une jauge, un suspense ou une annonce à peine voilée ?

Les débats vont bon train, pour l’intéressé, « Je ne rentrerais pas dans ce débat, limitation de mandat ou pas. Ce qui m’intéresse, ce que j’ai des engagements avec le peuple de Guinée. Je remplis ces engagements. C’est vous qui spéculez. Il y a certains qui s’agitent. » Connaissant l’homme, il peut juste jauger la perception que se font ses adversaires politiques et autres tapis dans l’ombre du RPG où le sujet est aussi évoqué. Comme tout autres présidents assoiffés du pouvoir, Alpha laisse éclater son appétit : « C’est le peuple de Guinée qui décidera le moment venu. D’ailleurs, les débats pareils ne m’intéressent pas pour l’instant. Ce qui m’intéresse aujourd’hui, c’est comment faire avancer la Guinée. »

Cette polémique lui permettra de garder le suspense au sein de sa propre famille politique. « L’objectif d’Alpha Condé est d’éviter de déclencher une guerre de succession au sein du RPG.si jamais Alpha Condé avait annoncé officiellement qu’il ne se présentera pas pour un troisième mandat, dès ce soir les vautours du RPG auraient déjà déclenché une guerre de succession », commente un analyste. Alpha de son côté a jeté le pavé dans la marre…

 

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.