Mohamed Béavogui : une démission persistante !

 « Le chef de gouvernement a annoncé lui-même qu’il est parti pour faire des soins. Je pense qu’il faut respecter cela. On ne rentre pas clandestinement dans un Gouvernement, on n’en sort pas clandestinement ». Ousmane Gaoual Diallo, porte-parole du gouvernement n’a plus de répit. Il est dans tous les fronts pour justifier le séjour très prolongé du Premier ministre Mohamed Béavogui.

Donné pour démissionnaire depuis des lustres, le PM ne donne pour le moment aucun indice de retour, lui pour qui un communiqué avait été rendu public pour donner la durée – moins de dix jours ouvrables. Avec la persistance du séjour intriguant, le gouvernement, à travers Ousmane Gaoual rappelle : « Lorsque quelqu’un rentre dans le gouvernement, le public est informé. C’est pareil lorsqu’il en sort. Soit, c’est lui qui informe ou bien l’autorité qui l’a mis là. Donc, il n’y a pas de doutes là-dessus. » Peu suffisant pour convaincre certains sceptiques.

En effet, explique un confrère, échaudé par la conduite de la transition et ses relations parfois houleuses avec Mamadi Doumbouya, le Premier ministre Mohamed Béavogui, nommé le 6 octobre dernier à son poste et remplacé depuis le 16 juillet à son poste par un intérimaire semble avoir sa tête ailleurs.  Selon des sources concordantes, rapportées par Jeune Afrique, ce dernier assure que « la santé est nécessaire pour mener à bien la conduite du pays » et qu’il rentrera lorsque sa condition le lui permettra. En attendant, il séjourne en Italie, à Rome, où il tente de conserver le secret autour de son quotidien. Il n’est plus apparu en public depuis le 13 juillet, peu avant son départ de Guinée, alors qu’il participait à une cérémonie organisée par l’ambassade de France à Conakry.

Seule évidence, en dépit de l’argument médical avancé, plusieurs sources proches de l’intéressé assurent qu’il ne souffre d’aucune maladie grave justifiant un séjour prolongé hors de la Guinée. Ce qui ne fait qu’alimenter davantage les rumeurs.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.