Mosquée Fayçal : réaction à deux vitesses du Grand Imam

Il a préféré altérer la vérité qu’il devrait pourtant dire, crûment à Alpha Condé, en l’enjoignant de se faire représenter à l’inauguration de mosquée de Fatako, gros investissement de Sans-loi. Il a tenté de mettre dos à dos les autres Imams de la République.

Comme pour bouder, à l’image d’Alpha, la cérémonie d’inauguration, arguant qu’il a tout suivi dans les médias, alors qu’il dit qu’il n’en a rien à foutre. Le grand Imam de Fayçal étonne et déçoit. Il avait avalé sa langue avec Fatako, mais sort des bois pour qualifier le désordre enregistré à Timbo. Il qualifie celui-ci de «honteux. » Honteux ? Son refus de dire la vérité à Alpha Condé est tout autant honteux et désastreux.

Pour El hadj Mamadou Saliou Camara, « Quand on est mécontent, on fait des choses qu’on pense être bons, même si ça ne l’est pas. Je ne sais pourquoi ça s’est passé comme ça ? Qu’est-ce qui a provoqué ça ? Mais religieusement, socialement ce n’est pas bon. C’est honteux ! Ce n’est bon ni pour la communauté musulmane, ni pour la communauté de la Moyenne Guinée », lâche-t-il à africa Guinée.

Triste pour la religion…

Jeanne Fofana www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.