Motos-taxi à Conakry: Le gouvernement opte pour la régularisation du secteur

Après la mesure d’interdiction des motos-taxi à Conakry qui a suscité des vives réactions, qui ont conduit les conducteurs de ces engins roulants de manifester dans les rues de Conakry pour exprimer leur mécontentement, le gouvernement entend régulariser le secteur.

Dans une déclaration rendue publique sur les ondes des médias d’Etat, le ministre des Transports tente de rassurer les populations.

Oyé Guilavogui, qui dit comprendre les opportunités d’emplois qu’offre ce secteur, conditionne l’exercice de cette activité. Une rencontre entre responsables de sécurité routière et syndicat des transporteurs est annoncé dans les jours à venir pour à l’application rigoureuse des mesures envisagées. Extraits de la déclaration d’Oyé Guilavogui.

« Dans le cadre de l’amélioration de la sécurité routière dans la ville de Conakry et de la mobilité de la population, je voudrais rassurer les habitants de la capitale de la volonté du gouvernement de prendre toutes les mesures réglementaires pour assurer la sécurité des populations précisément dans les transports par motos-taxi pour donner l’occasion à certains travailleurs de continuer à exercer leurs activités dans un secteur qui offre l’opportunité à de nombreux jeunes de trouver un emploi. Dans ce cadre, l’Etat soucieux de la sécurité de l’ensemble des citoyens conditionne l’exercice de cette activité de motos-taxi au respect d’un certain nombre de règles de circulation, de sécurité et de sûreté de nos routes. Le ministre des transports recevra les représentants des conducteurs de motos-taxi pour discuter de ces mesures qui avaient été déjà prises en 2010. J’inviterais prochainement les responsables de la sécurité routière, le syndicat des transporteurs à veiller sur le respect rigoureux de ces mesures envisagées. ».

Abdoul Wahab Barry,www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.