Mouvement syndical: Le SLECG d’Aboubacar Soumah se désaffilie de l’USTG

Dans une déclaration rendue publique ce lundi 06 Août, le Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG) se désaffilie de l’Union Syndicale des Travailleurs de Guinée (USTG).
Selon Aboubacar Soumah, Secrétaire général du SLECG, cette décision a été prise à l’issue d’une réunion du bureau exécutif du syndicat des enseignants.
« Le Bureau Exécutif National du Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG), considérant les résolutions adoptées en réunion du Bureau Exécutif National du SLECG à la date du 02 août 2018 à son siège, prenant en compte les réclamations des secrétaires généraux, des enseignants et enseignants chercheurs de Guinée (SLECG) et l’Union Syndicale des Travailleurs de Guinée (USTG), décide de se désaffilier de l’Union Syndicale des Travailleurs de Guinée (USTG) ce, à compter de la date de signature du présent acte », a annoncé le Secrétaire général du SLECG.
Alors que les négociations sont au point-mort et la grève générale et illimitée déclenchée par l’inter centrale syndicale (CNTG-USTG), n’est toujours pas suspendue, Aboubacar Soumah lance des avertissements à ses camarades syndicalistes.
«Il est désormais formellement interdit aux camardes membres du Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG) à tous les niveaux (Bureau Exécutif National, unions syndicales préfectorales et/ou communales) de prendre part aux activités de l’Union Syndicale des Travailleurs de Guinée (USTG)».
Ce départ du SLECG et le bras de fer avec la FESABAG risque d’affaiblir l’USTG qui ne pourrait compter désormais que sur le syndicat de transport, comme poids lourd.
Alfred Bangoura, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.