Mystère sur les eaux sanglantes du Mékong

Les cadavres de trois dissidents thaïlandais réfugiés au Laos ont été retrouvés dérivant sur le fleuve fin 2018. La veuve de l’un d’eux vient de porter plainte.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.