Nabaya, l’étau se resserre : Alpha Condé et Cie en sursis

Il pensait apporter avec mépris et définitivement alors, son soutien à Zenab Nabaya Dramé, en la confirmant de facto à son poste de ministre, malgré les 200 milliards GNF qui font autant de bruits que de frustrés. Mais, Alpha Condé et Cie sont aujourd’hui en sursis, car, l’étau se resserre non seulement autour de la ministre incriminée, mais aussi et surtout autour de tous les complices de la délinquance financière orchestrée en toute impunité.

En tout cas, ce samedi, au siège du RPG, les jeunes n’étaient pas du tout en odeur de sainteté avec la complaisance et l’impunité érigées en règle par Alpha Condé lui-même. C’est pourquoi, dans un mémo, ils demandent à Zénab de retrouver la porte de sortie, « afin de permettre à la justice de tirer au clair, cette rocambolesque affaire de prétendu détournement, pour l’honneur et l’image de notre cause commune. » Et de rappeler à la clique que « le principe voudrait qu’une procédure judiciaire soit enclenchée et qu’elle suive son cours normal, afin d’innocenter ou d’accabler».

L’étau se resserre donc et manifestement, le mépris connu et reconnu par Alpha Condé n’aura pas sa place avec la jeunesse du RPG. Kassory connu et reconnu pour son intransigeance avec les syndicats, n’aura même pas son mot à dire, car, c’est plus fort que lui. Seul Alpha Condé pourra désamorcer la bombe, lui qui reste complaisant, en cultivant l’impunité et en élargissant des bandits à col blanc. 

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.