Naissance du FAD : « Elle ne divise pas l’opposition », selon le BL

Le pouvoir, les alliés ayant rejoint le RPG ou qui sont restés encore à l’antichambre, tous y compris Bah Oury voient la naissance du FAD comme étant une division de l’opposition républicaine. Faya Milimono estime de son côté que le FAD n’est pas une entité anti opposition.

Extrait : « Dans une espace politique, les alliances sont plutôt quelque chose à souhaiter. Il faut rappeler aux compatriotes que l’opposition républicaine n’est pas une alliance. C’est une plate-forme de combat où nous nous retrouvons. Nous sommes en train de conjuguer nos efforts ensemble pour arriver à créer des conditions d’une élection libre, transparente et crédible.  C’est ça la mission principale de l’opposition républicaine. A l’intérieur, il y a des stratégies électorales qui se construisent. Donc, le FAD est né dans le cadre d’une stratégie électorale. »

Et d’ajouter :« La naissance du FAD ne divise pas l’opposition ça devait plutôt renforcer l’opposition. Je crois que s’il y a d’autres problèmes au sein de l’opposition, il faut les poser et essayer de les débattre sereinement sans tabou et les résoudre. Le fait qu’une alliance naisse sur un échiquier politique, ça ne veut pas dire que ça divise une entité. » Les proches du pouvoir peuvent distiller tout ce qu’ils veulent…

Jeanne Fofana, Kababachir.com

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.