NANTOU CHERIF : Une fauconne au sein du RPG ?

On la croyait fatiguée par l’âge et les nombreuses années de lutte politique. Mais force est de constater que depuis quelques semaines, la coordinatrice nationale du RPG-arc-en-ciel, Hadja Nantou Chérif, affiche une mine éblouissante. Tirée de son silence par la tension née du discours controversé d’Alpha Condé contre l’ethnie Malinké, puis par les menaces de l’opposition, elle est désormais au premier rang des va-t-en-guerre du parti au pouvoir. Une attitude qu’elle a du reste manifestée à l’occasion du meeting d’hier, au stade Kabinet Kouyaté de Matoto.
S’il est évident que le RPG-arc-en-ciel appréhende les prochaines manifestations que projette l’opposition guinéenne, le parti présidentiel entend toutefois aborder cette nouvelle crise politique de deux manières fort différentes. Une première tendance du parti, craignant que le soulèvement ne se transforme en une géante insurrection populaire, joue à l’apaisement. Et c’est dans cette dynamique que s’inscrit le déplacement que le chef de la majorité présidentielle, Amadou Damaro Camara, a dernièrement rendu visite à Cellou Dalein Diallo.
Mais au sein même du RPG-arc-en-ciel, émerge ou se met en évidence une autre tendance portée vers l’affront et le bellicisme. Et la cheffe de cette seconde catégorie est incontestablement Hadja Nanténin Chérif Konaté. Dans le débat plutôt tendu qui précède les manifestations dont le démarrage est annoncé pour le 4 août prochain, la coordinatrice nationale du RPG-arc-en-ciel répond aux menaces par des menaces.
Accompagnée par Sanoussy Bantama Sow, elle justifie les sorties bellicistes par le fait que Cellou Dalein Diallo aurait fait appel à un coup d’Etat. Un motif qu’elle de nouveau brandi hier pour mettre en garde ceux qui entendent marcher le 4 août. En effet, selon elle, ceux qui se hasarderont à battre le pavé trouveront le pouvoir et les partisans de celui-ci sur leur chemin. Une poste lourde de sens.
Anna Diakité, www.kababachir.com  
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.