Les NFD accusent Fodé Oussou Fofana d’être une taupe du pouvoir au sein de l’UFDG

Les querelles intestines entre politiciens ne sont plus à démontrées au sein de la classe politique guinéenne. Pouvoir et opposition sont tous concernés par le fait. Depuis la dernière élection présidentielle en octobre 2015 et le retour de Bah Oury le vice-président exclu de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), le parti du chef de file de l’opposition Cellou Dalein Diallo n’arrête pas de subir des turbulences.

Alors que rien ne semble plus aller entre l’UFDG et les Nouvelles forces démocratiques (NFD), le président du groupe parlementaire les Libéraux-démocrates Fodé Oussou Fofana est la nouvelle cible du parti de Mouctar Diallo qui l’accuse d’être une taupe du pouvoir au sein de la principale formation politique d’opposition. Ces derniers jours, la polémique enfle entre les deux partis alliés contre le parti présidentiel, le RPG/Arc-en-ciel.

Interrogé sur le sujet, Fodé Oussou Fofana a préféré ne pas répondre à ces allégations. «En ma qualité de vice-président de l’UFDG, je ne rentre pas dans ces débats stériles. Je ne réponds pas à ça, je ne me justifie pas par rapport à cette accusation», a-t-il répondu.

En dépit de la gravité de l’accusation, le vice président de l’UFDG se dit être serein, rappelant son parcours au côté de Cellou Dalein Diallo. «Je suis le président du groupe parlementaire de l’UFDG à l’Assemblée nationale. J’ai été deux fois directeur de campagne de Cellou Dalein, je reste là», a-t-il ajouté, avant d’attirer l’attention sur la position de Mouctar Diallo a l’Assemblée nationale qui était «inscrit sur la liste de l’UFDG en quatrième position» lors des législatives de septembre 2013.

À cet effet, il demande au leader des NFD de démissionner de son poste de député de l’UFDG pour qu’il soit remplacé par quelqu’un d’autre qui est de l’UFDG. Fodé Oussou Fofana a précisé qu’il n’y a pas de député des NFD à l’Assemblée nationale. Un pas de plus dans la crise qui déchire l’UFDG et les NFD.

Thierno Diallo, Kabababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.