NFD : le parti qui voulait d’une alliance utile !

On ne sait plus si les Nouvelles forces démocratiques (NFD) de Mouctar Diallo jouait les enchères ou s’il n’était pas tout simplement constant. Ce qui est évident, le parti NFD avait devant lui « trois offres, celles de l’UFDG, du RPG et de l’UFR. Nous devons finaliser nos réflexions à l’interne. Puisque la décision qui doit être prise, sera consensuelle. J’avoue que les avis sont très partagés», laissait entendre le président du parti, il y a quelques mois.

Bien des mois après, les NFD n’ont plus rendu public le choix politique. Elles s’accommodent aux mouvements d’ensemble de l’UFDG. Et pourtant,   sur Guinée news, Mouctar Diallo déclarait ceci : «Il y en a qui sont favorables à El hadj Dalein, d’autres au pouvoir. Pour cette deuxième tendance, la partie est déjà pliée. Elle estime que Cellou Dalein ne passera pas et par conséquent mieux vaut être avec celui qui va gagner et qui a quelque chose à nous donner.»

Rien ne fut fait, malgré les démarches souterraines effectuées de la part de certains militants du parti au pouvoir et de l’UFR de Sydia Touré. Au finish, les NFD se sont désistées d’aller au RPG, bien que l’option ait été évoquée dans le parti. L’argument selon lequel il était question d’éviter l’estampille ‘’parti politique tribale’’ n’aura pas prévalu. Les NFD restent donc UFDG. Du moins, en attendant…

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.