« Nous n’accepterons pas qu’une dictature s’installe dans notre pays » (Sidya Touré)


Au cours de la marche pacifique du jeudi 07 novembre, les leaders du FNDC ont tour à tour félicité le peuple de Guinée pour cette grande mobilisation contre le 3ème mandat pour Alpha Condé.

Devant des milliers de personnes mobilisées sur l’esplanade du stade du 28 septembre où les leaders du FNDC ont tenu leur discours, Sidya Touré se dit fier des citoyens qui comptent s’opposer farouchement à une reforme constitutionnelle.

Situant la marche dans son contexte réel, le Président de l’UFR s’est réjoui de constater que« Nous sommes sortis une deuxième fois, depuis le 24 octobre. Nous sommes sortis donner la preuve que nous n’avons pas besoin d’être acheté pour aller dans la rue au dépend de notre opinion. Nous sommes sortis pour montrer qu’on n’a pas besoin de nous réquisitionner, on n’a pas besoin de donner de l’argent aux chefs de quartiers, ou de se mettre au carrefour pour distribuer l’argent ». Ajoutant que : « Nous avons dit aux Guinéens, sortez pour démontrer que nous sommes complètement opposés à un troisième mandat d’Alpha Condé. Et vous venez de le prouver ! Nous sommes fiers de ce que vous venez de réaliser. Nous n’accepterons pas qu’une dictature s’installe dans notre pays », prévient l’ancien Premier ministre.

Dans un communiqué, le FNDC adresse un message d’ouverture et de rassemblement à celles et ceux qui hésitent encore à rejoindre le mouvement. Cette plateforme dit être en avant tout un état d’esprit, une ambition saine au service d’un pays que l’on souhaite résolument tourner vers la démocratie, l’État de droit et la protection des droits et libertés des citoyens.

Fort du succès de cette mobilisation, le FNDC invite le peuple de Guinée à se tenir prêt pour les prochaines échéances. Des consignes claires seront communiquées prochainement.

Ibrahima Sory Camara, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.