Nouveau gouvernement : cette sage prédiction du parti GRUP…

A quelques jours avant la mise en place du nouveau gouvernement, le parti GRUP de Papa KolyKourouma, à travers Ahmed Kourouma faisait cette sage prédiction. C’était au cours d’une émission radio, à Conakry. Il évoquait, l’arrivée d’opposants dans le gouvernement.

Extrait : Tout ce qui va faire que ce pays avance dans le dialogue, dans une espèce d’ouverture à l’autre, est une bonne chose. Moi, je n’ai pas l’habitude d’avoir la langue du bois. Donc, il est question que des gens comme Mouctar Diallo, comme Aboubacar Sylla voir même des gens comme Bah Oury rentrent dans le gouvernement. S’ils y vont, tant mieux pour eux ! Je leur souhaite tout le bonheur du monde parce que ce sont des gens que j’estime être compétent et qui pourront apporter quelque chose à notre pays. S’ils le font, ça n’aurait pas été mon souhait personnel parce que je reste dans l’opposition.

Et Ahmed Kourouma d’ajouter : « Parce qu’on n’a pas la culture du dialogue politique dans notre pays, on n’a pas la culture de l’intelligence politique. Et surtout, on n’a pas la culture de l’idéologie. On est sur la personnalisation de débat sur les personnes donc ça empêche le débat politique de progresser. Vous savez, moi, je me suis fait taper les doigts lorsque l’opposition fait de conneries, je le dis. Et lorsque la mouvance fait des bonnes choses, je le dis. Je suis connu pour cela. Le jour où on mettra en avant les idéologies, le jour où on mettra en avant la forme politique, on a enfin un grand pas. C’est pour ça que je fais partie de ceux qui encouragent, ceux qui souhaitent, tout en répétant que ça ne sera pas mon choix personnel. »

Pour le GRUP, « A un moment donné, il faut se poser la question de savoir pourquoi, qu’est ce qui ne va pas. J’ai l’habitude de faire interroger mon camp, tout en étant fidèle à l’opposition républicaine. Je demande à ce qu’il y ait une réflexion parce qu’il n’est pas normal que le président de la République arrive siphonner dans le rang des cadres d’une telle compétence. Ça m’alarme et ça m’affole comme j’attends qu’il y a une alternance en 2020. »

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.