Nouveau gouvernement : Oyé Guilavogui a-t-il refusé le ministère de l’Elevage ?

On croyait jusque-là que le ministère de l’Elevage avait été oublié ou exclu des différents portefeuilles ministériels du gouvernement Kassory Fofana.

Mais selon des sources concordantes, le fait de ne l’avoir pas cité dans le décret présidentiel de la restructuration et de la nomination des membres du gouvernement, n’est pas un fait de hasard

Dans un premier temps, rapporte notre source, le poste était destiné à Oyé Guilavogui, ministre sortant des transports, qui a fait un long chemin avec Alpha Condé, depuis 2010 et qui avait déjà occupé le poste de ministre des Postes et Télécommunications.

Mais ce dernier (Oyé qui a été remplacé par l’ex-opposant Aboubacar Sylla), aurait décliné l’offre d’Alpha Condé qu’il a soutenu depuis 2010

Selon nos confrères de Mediaguinee.com, tout s’est  joué en début de weekend, alors que le président Alpha Condé en séjour en France, avait promis à Oyé Guilavogui de le garder dans son gouvernement, envoie un message à Kidirdi Bangoura pour lui transmettre un message pour Oyé Guilavogui.

Ce message, poursuit notre confrère, «  était de demander au désormais ancien ministre des Transports de laisser sa place à l’opposant Aboubacar Sylla, leader de l’UFC et prendre ensuite le contrôle du Ministère de l’Elevage. Ce qui n’a pas été du goût de Oyé qui s’aperçoit que le président a finalement changé d’avis. Oyé refuse poliment l’offre de dernière minute et demande à Kiridi de bien vouloir transmettre au chef de l’Etat qu’il souhaiterait se reposer. Sans rancœur !!! », rapporte-on-.

Interrogé par mosaiqueguinee, sur les raisons  de l’exclusion de ce département, le Ministre Secrétaire général du Gouvernement  a tout simplement indiqué que « Le poste  de ministre de l’Elevage sera fourni dès qu’ils trouveront la personne idoine. », a indiqué Kiridi Bangoura qui précise par la même occasion que le Secrétariat des Affaires religieuses et le Secrétariat  général du Gouvernement seront également meublés dans les jours à venir.

Abdoul Wahab Barry, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.