Le nouveau ministre Ibrahima Kalil KONATE du pré-universitaire décline ses priorités

A peine nommé au poste de ministre de l’enseignement pré-universitaire s’est exprimé sur ses priorités. Respecter le programme des examens nationaux, c’est la toute première priorité du nouveau ministre de l’enseignement pré-universitaire. Ibrahima Kalil Konaté compte à cet effet rencontrer les acteurs impliqués dans le secteur de l’éducation afin de réexaminer les emplois de temps. Il tend la main à l’intersyndical de l’éducation et aux associations des parents pour relever le défi au sein de son département. L’ancien directeur communal de l’éducation de Matoto ne cache pas sa satisfaction. Ibrahima Kalil KONATE se dit toutefois conscient du défi qui l’attend:

« Je suis content d’être élevé au rang de ministre de l’enseignement pré-universitaire et de l’alphabétisation, mais un peu réservé par rapport à la diversité du travail. Le département vient de sortir d’une crise. La différence qui est entre mon département et les autres, c’est le mien prépare l’enfant depuis la maternelle. Ce n’est pas de la brique que nous fabriquons qu’on peu casser à tout moment. Une fois qu’un enfant est raté en maternelle et en première année, il est raté pour toute sa vie. Voilà la complexité du travail qui relève de mon département. Je suis enseignant et sais par conséquent quand il faut agir, qui faut-il prendre en contribution pour faire correctement ce travail » a indiqué M. KONATE.

Le tout nouveau ministre de l’enseignement pré-universitaire annonce une imminente réunion de concertation avec les acteurs intervenants dans le système de l’éducation:  « Dès ma prise de fonction je vais faire venir tous les DPE et DCE. Nous retravailler sur les emplois de temps pour ne pas non seulement que le programme soit bâclé, mais aussi qu’il soit exécuté à temps pour qu’à parti du mois de juin les enfants partent pour leurs examens. Ce travail, je dois le faire avec tous les acteurs intervenant dans le secteur éducatif » a poursuivi le ministre KONATE.

Pour le bon fonctionnement de son département, KONATE promet de se mettre à l’écoute de tous les acteurs avant la prise de toute décision. Le nouveau patron de l’enseignement de pré-universitaire qui a intégré la fonction en 1979 est un fruit de l’école normale du troisième Cycle.  K au carré a aussi été syndicaliste et principal du collège Docteur Ibrahima KOUROUMA d’Enta-nord.

Oumar Rafiou DIALLO, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.