Gouvernement Kassory : « C’est un gouvernement politique », selon un opposant

Tout comme son président Cellou Dalein Diallo, le Vice-président de l’UFDG ne croit pas trop à la capacité du nouveau gouvernement dirigé par Kassory Fofana, de relever les défis du moment.

Pour Dr Fodé Oussou Fofana, 33 ministres dans un gouvernement, c’est un effectif pléthorique. Et il faudra encore attendre ‘’les autres 33 ministres conseillers à la présidence’’ prédit le Président du Groupe Parlementaire Les Libéraux Démocrates.

«Je considère que C’est un gouvernement politique parce que M. Alpha Condé a un seul objectif, c’est son problème de 3ème mandat. Donc tous ceux qui sont d’accords pour un 3ème mandat sont dans le gouvernement.», révèle l’opposant.

Mais ce n’est pas tout ! L’opposant dénonce également la configuration de l’équipe gouvernementale : « M Alpha Condé ne dit jamais ce qu’il fait et ne fait jamais ce qu’il dit. Il a dit que lui il dédie son gouvernement à la jeunesse et aux femmes, ce qui choque c’est de voir que parmi les 33 ministres il n’ya que 3 femmes. » Regrette-il.

Ensuite, poursuit le Vice-Président de l’UFDG, « Le ministère de l’Elevage, le poste n’a pas été pourvu et puis on voit le ministre des Hydrocarbures. Vu tout ça, on est mal barrer. A sa place, j’aurai maintenu l’ancien gouvernement », se lamente-t-il.

 

Interrogé sur  l’ouverture vers l’opposition qui a permis aux députés Mouctar Diallo et Aboubacar Sylla, ex-alliés de l’UFDG, d’intégrer le gouvernement Kassory, Dr Fodé Oussou Fofana répond:

 

« L’opposition n’appartient pas à Dellou dalein qui est président de l’UFDG et Chef de file de l’opposition parce que la loi dit que c’est le parti qui a le plus grand nombre de députés. Un parti politique a un leader qui est libre de participer à un gouvernement. Mouctar Diallo est président de NFD et Aboubacar Sylla est de l’UFC non de l’UFDG. Nous n’avons pas perdu un militant de l’UFDG

Ils (Mouctar et Sylla) étaient de l’opposition, ils ont défendu des valeurs, valeur de démocratie, respect des droits humains. S’ils trouvent que la meilleur façon c’est d’accompagner M Alpha Condé, parce que quand tu es membre d’un gouvernement tu ne viens pas avec un projet de société, tu te mets en œuvre, à la politique de M. Alpha Condé. C’est à eux de tirer la conclusion », tranche le Vice-président de l’UFDG.

 

Et Fodé Oussou Fofana de conclure : « M. Alpha Condé est l’expression d’un président qui est en train de se battre en violant toutes les institutions puisqu’il veut un 3ème mandat. Ce qu’on ne peut pas accepter, c’est d’être à la mouvance et à l’opposition. Quand on est dans un gouvernement, il faut qu’on assume », a-t-il conclu.

 

Ibrahima Sory Camara, www.kababachir.com

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.