N’ZEREKORE : Les sapeurs-pompiers en action

Comme on le disait récemment à travers un de nos articles, le feu couve sous la cendre à N’Zérékoré. Les attaques répétées contre l’église de la ville passent mal au sein de la jeunesse chrétienne. Cette dernière projette en conséquence une marche de protestation pacifique pour ce vendredi 24 juin. Une perspective qui laisse craindre un retour des hostilités entre différentes confessions et ethnies dans cette zone cosmopolite et potentiellement conflictogène. Et c’est pourquoi des négociations et plaidoyers sont en cours pour amener les organisateurs à renoncer à leur initiative.
Selon nos informations, ce sont des activistes de la société civile et les responsables religieux qui sont engagés dans cette campagne visant à annuler la marche de demain. Conscients de dérapages que ce type de marche a amenés par le passé, ils veulent ainsi éviter la sombre répétition de l’histoire. D’autant qu’ils se demandent si ce n’est pas justement cette reprise des hostilités que les agresseurs de l’église visent comme objectif.
Anna Diakité, www.kababachir.com
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.