Observateurs des élections : le gouvernement prendra des ‘’dispositions appropriées’’

Le processus électoral sera observé par des observateurs internationaux. C’est en désespoir de cause que le gouvernement a choisi cette option.

Pour y arriver, indique un communiqué du gouvernement, « la Guinée a invité les missions d’observateurs internationaux à suivre la prochaine élection présidentielle, afin de pouvoir observer et valider la transparence et l’intégrité du processus. » A ce titre, le gouvernement rassure du « respecte l’indépendance de la CENI dans la préparation et la mise en œuvre du processus électoral, selon les standards internationaux de transparence. »

De l’autre côté, poursuit le même communiqué, « le ministère collaborera étroitement avec tous les organismes désireux de déployer des observateurs électoraux en Guinée en vue de prendre les dispositions appropriées. » Il reste que ce dispositif est loin de convaincre les opposants qui ne cessent d’ailleurs de dénoncer le travail solitaire de la Ceni. La pilule sera bien difficile à faire passer.

Jeanne Fofana

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.