On cherche la peau d’Elie Kamano: voici le pourquoi !

« Alpha Condé n’est pas Guinéen, son vrai nom, c’est Alpha Koné. Il a falsifié son extrait de naissance en 1990. Son père vient de Burkina-Faso. Il est mossi balafré. C’est pourquoi, quand vous partez à Mafanco, vous demandez le foyer mossiah, les gens vous montrent sa maison. De plus, la mère d’Alpha Condé ne vient pas de Boké, elle vient du Mali. Si vous constatez, beaucoup de contrats sont aujourd’hui donnés aux Burkinabés et aux Maliens et c’est déplorable. »

Cette autre sortie de l’artiste, la dernière dans la presse a fini par agacer le pouvoir qui voit en l’artiste, un autre acteur aux grandes influences. Il est donc temps de mater. C’est pourquoi, la Police a raté l’artiste alors qu’il était dans les locaux de l’Unicef à Conakry. L’artiste a eu sa vie sauve grâce à l’interposition du ministre Gassama Diaby, des Droits de l’homme. Elie Kamano serait relâché après quelques heures. Mais auparavant, le parti au pouvoir qui le qualifie de   ‘’rebus du système éducatif’’ le voue aux gémonies avec l’honorable Gaoual, pris comme la ‘’marionnette de l’UFDG’’.

Selon le RPG, « C’est avec indignation et honte que nous assistons à présent, à la mise en œuvre d’un plan machiavélique conçu par des groupuscules égarés visant à déstabiliser et renverser le régime du Pr Alpha Condé, premier Président démocratique élu de la Guinée », note le parti au pouvoir avant de s’interroger  sur les sorties « intempestives suivies de déclarations belliqueuses ».

Et d’ajouter : « Ces sorties incitant à la haine et faisant appel à l’insurrection, ne sont- elles pas la face cachée d’une volonté délibérée d’une poignée d’individus indignes et apatrides cherchant éperdument à remettre en cause les précieux et nombreux acquis du changement fruits d’un effort collectif et individuel de tous et de chacun obtenus sous la gouvernance du Pr Alpha Condé ? » Puis vint, le service : « Le Sieur Ousmane Gaoual Diallo (véritable marionnette du leader de l’UFDG) et ses acolytes, doivent savoir une seule chose, ils ne survivront pas à la chienlit qu’ils tentent vaillent que vaillent à instaurer. (…) Le peuple est désormais débout et vigilant. »

S’agissant de l’artiste, « Ce pauvre jeune déscolarisé, n’est-il pas lui-même, un rebus du système éducatif (avec son niveau post primaire) que ces gouvernements précédents sous la houlette d’anciens premiers ministres (qu’il courtise pour des jetons) ont inséminé dans notre société. Ne vient-il pas de déchirer ou de brûler (inconsciemment) aujourd’hui pour des miettes, son joli manteau d’artiste? », S’interroge le parti au pouvoir.

La réponse est à chercher ailleurs. Comme si cela ne suffisait pas pour malmener le pouvoir, Elie Kamano crée le mouvement ‘’Je n’en veux plus’’. Contrairement aux autres mouvements de soutien ‘’aux actions du président Alpha Condé’’ qui infestent notre être à Conakry et dans d’autres villes de l’intérieur du pays, l’artiste Elie Kamano crée le sien : ‘’Je n’en veux plus’’.  Seulement, très vite, le reggae man se fait taper les doigts par les zélés du RPG en quête d’assises électorales, de postes dans la plus haute sphère administrative du pays, de reconnaissance suite à leur forte capacité de nuisance, etc. C’est selon.

Elie Kamano, lui ‘’n’en veut plus’’. Et il le fait savoir à qui de droit. Sans se soucier de la panique  qu’il crée au sein du bateau déjà ivre et aux couleurs arc-en-ciel en profonde décrépitude, car, le ‘’Je n’en veux plus’’ est loin d’être un mouvement politique « mais une action citoyenne ». Après tout, « Il reviendra au peuple d’en décider. Je ne suis pas contre l’homme Alpha Condé. Je suis contre le système qu’il a mis en place pour gouverner. Quand le RPG Arc-en-ciel était dans l’opposition, du temps de feu Général Conté, les militants d’Alpha Condé ont tout subi, ils ont été battus et tués, mais ils ont gardé leur conviction. Pourquoi aujourd’hui le RPG Arc-en-ciel qui est au pouvoir voudrait qu’on pense de la même manière. Moi, j’ai mes convictions que je ne vais jamais renier. Je reste et demeure un artiste engagé. Maintenant, si mon combat s’inscrit dans la même ligne que l’opposition, ça ne peut pas laisser penser que je suis de l’opposition. Quand je dors le soir, il n’y a pas d’électricité. Quand j’ouvre le robinet le matin, il n’y pas d’eau. Pourtant, je paie mes factures. »

En prenant de l’argent – 40 millions GNF – du pouvoir tout en refusant de chanter sur les installations de Kaléta, Elie Kamano signe le divorce avec l’équipe du ‘’mossi balafré’’. Il y a donc de quoi, être choppé par des faiseurs de roi tapis dans l’ombre des balafres.

Jeanne FOFANA, www.kababachir.com

  1. Sambegou GASSAMA dit

    Parents guinéens ou pas, Alpha est fils de la guinée de nationalité guinéenne et dont la résidence principale est guinée, alors comme Sarkosy l’a été avant lui PR en France, je ne vois pourquoi cela devrais différent en Guinée. Comme l’avait dit Alpha Blondy bien avant, Attention Ivoirnité Danger! Attention Ivoirnité c’est vraiment dangeureux!

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.