Opposition guinéenne : A quoi joue Jean Marc Téliano ?

Alors qu’il annonçait récemment son départ de l’opposition républicaine, dénonçant l’UFDG de Cellou Dalein Diallo, qui selon Jean Marc Téliano, veut occuper tous les postes à la CENI, le leader du RDIG, revient sur sa décision.

“Je n’étais pas parti de l’opposition. C’était un recul stratégique en attendant d’aplanir des divergences d’idées. Je suis, je serai et demeurerai dans l’opposition”, s’est confié le leader du RDIG à Visionguinee.com.

Et l’ancien ministre de l’Agriculture d’enchaîner : “Je ne vais pas faire un cadeau à Alpha Condé pour aller à la mouvance. Parce que quand il va apprendre que j’ai quitté l’opposition, il va se mettre à danser”.

Avant d’ajouter: “Tant qu’Alpha Condé est au pouvoir, je serai dans l’opposition. Nous allons combattre Alpha Condé avec sa mauvaise gouvernance et sa dictature”, a-t-il laissé entendre.

Mais pourquoi avait-il pris ses distances avec l’opposition ? Téliano répond : “J’ai reculé pour mieux réfléchir et balayer devant ma porte, réfléchir par rapport à mes engagements et aux dispositions futures. Mes engagements consistent à redynamiser l’opposition et la booster par rapport aux échéances que nous attendons. Ce recul a servi à de nouvelles stratégies que nous avons montées au sein du RDIG pour booster l’opposition”, a-t-il laissé entendre.

Comme on le voit, ce repli stratégique de Téliano suscite des interrogations.

Abdoul Wahab Bary, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.