Organisation de la SENACIP : «C’est quelque chose de positif», estime Faya Milimono

La Semaine nationale de la citoyenneté et de la paix (SENACIP) a été organisée par le ministère de l’Unité nationale et de la Citoyenneté du 1er au 7 novembre sur toute l’étendue du territoire national. La cérémonie de clôture a lieu mardi au Palais du peuple sous la présidence du chef de l’État guinéen Alpha Condé. L’initiative venant du ministre Khalifa Gassama Diabya a été saluée par les acteurs à tous les niveaux. C’est le cas de Faya Milimono, le président du Bloc libéral (BL). Interviewé en marge de la cérémonie de clôture de la SENACIP, il n’a pas manqué d’encourager et d’exhorter l’accomplissement des «actes citoyens dans notre société». «C’est quelque chose de positif», a-t-il estimé.

Affichant son optimisme, il a rappelé que l’incivilité domine en Guinée. «Les gens ont des comportements qui nuisent à d’autres Guinéens et à l’intérêt public. Cela est dangereux pour la cohésion du pays et l’épanouissement de la nation», a-t-il ajouté.

Dans la lutte contre l’insalubrité, l’engagement des autorités d’assainir la ville de Conakry (moyens techniques et financiers) est plus que nécessaire mais, rappelle le leader du BL, le citoyen doit faire preuve de civisme en ne salissant pas les routes et chaussés. «C’est une sensibilisation de tous les jours dont les médias doivent largement contribuer», a-t-il indiqué. Enfin, il exhorte le président de la République Alpha Condé de donner l’exemple en sanctionnant toute personne fautive.

Thierno Diallo, Kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.