Ousmane Sans-loi : un pot de terre dont il faut se méfier

Il vient de loin, de très loin ! Il a fait fortune dans la galère
noire. Avec des fagots de bois. Avec l’élevage des bovins,
porcins et volailles. Avec l’agriculture. Mais, Ousmane Sans-loi
Baldé est surtout connu par les autres, à cause du commerce et
de l’immobilier. Calme, pondéré, très religieux !

Ce patriarche de renom et commerçant de forte réputation,
Sans-loi apparait comme un pot de terre mais, vraiment dont il
faut se méfier. L’homme inspire respect et considération. Mais
aussi de crainte. Ceux qui le connaissent ou qui l’ont connu le
décrivent comme étant un respectable personnage qui sait ce
qu’il veut, qui recule rarement et qui se dresse contre l’injustice
et les sottises, impairs et autres discourtoisies. Ce patriarche au
caractère trempé est très écouté. Il dit ce qu’il pense et pense
bien ce qu’il dit. Il cherche l’argent dans bien des domaines. Il
aide les uns, protège les autres et met sa fortune au service
des siens et des communautés.

Incompris par les uns, bête à abattre par les autres, mais
Ousmane Sans-loi est un homme imperturbable. Les ennuis
actuels auxquels il fait face avec l’Etat, à cause notamment de
sa position tranchée vis-à-vis d’un homme dont le seul objectif
est de décimer une communauté ne sont pas prêts à finir. Et le
patriarche en est conscient. Il assume ses choix, il jauge sa

posture et sait déjà à quoi s’attendre. Sans aucune
dissimulation.

Certes aujourd’hui, il ne saurait user de toute sa forte capacité
de nuisance, eu égard à son âge, mais, Sans-loi n’est pas cet
homme qu’on honnit, sur qui on crache ou tout simplement une
serpillière sur laquelle on s’essuie les pieds. Le patriarche peul
est d’une sérénité déconcertante, au vu de toute la force de
l’Etat qui s’abat sur lui. Eteindre entièrement ce vieux serait
bien illusoire. Il a déjà finit sa vie. Ceux qui s’agitent auprès du
président Condé pour vouloir en découdre avec Sans-loi
semblent bien tirer sur l’ambulance.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.