PADES : une dynamique qui enclenche des adhésions…

A peine crée, le PADES devient de plus en plus un sujet d’échanges, de débats dans certains milieux publics et politiques. Dragué subtilement, puis publiquement par l’UFDG, le PADES est une dynamique qui enclenche des adhésions.

Des jeunes diplômés sans emploi, débauchés, en situation de classe, des cadres de l’administration, des militants du parti au pouvoir, etc., chacun renvoie les espoirs les plus fous en Ousmane Kaba dont la maitrise de son secteur d’activité force l’admiration. Pas plus tard que la semaine dernière, c’était le tour de Mohamed Lamine Kaba du FIDEL de saluer le courage du leader du PADES. « La liberté politique est consacrée dans notre Constitution. Ousmane Kaba a été exclu du RPG parce qu’il a dénoncé le président Alpha au regard de son discours qu’il a tenu à l’endroit des malinkés. Donc Ousmane Kaba était obligé de se constituer en parti politique, et c’est ce qu’il a fait », rappelle le patron du FIDEL.

Mohamed Lamine Kaba estime que l’autre Kaba « est en train de diriger un parti politique qui est un parti qui est en train d’avoir l’estime de beaucoup de frustrés du RPG. Et je pense que s’il continue à travailler dans cette dynamique, il pourra s’affermir dans l’espace politique guinéen. »

N’en déplaise !

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.