Palais d’Egmont : Alpha Condé, encore en promenade à Bruxelles !

Il ne devrait pas figurer sur la short list des personnalités devant être accueillis au légendaire Palais d’Egmont de Bruxelles, un chef d’œuvre édifié au 16e siècle qui a vu séjourner la reine Christine de Suède, Louis XV, Jean-Baptiste Rousseau et Voltaire.

Surtout que c’est toute la communauté qui rit sous cape en évoquant le cas guinéen avec la riposte contre Ebola dont les dons et assistance matérielles sont gérés de la façon la plus opaque. En malade des voyages, Alpha Condé répond présent tout de même en mettant en avant son fameux statut de patron de la présidence tournante de la Nano River Union, la zone frappée par Ebola. Au cours de cette rencontre à la quelle participeront outre la Guinée Conakry, du Liberia, de la Siéra Leone, du Togo, la Commission de l’Union africaine ainsi que des Nations Unies. Près d’une centaine délégations sont invitées à cette rencontre ‘’pour l’éradication totale de la maladie à virus Ebola en Afrique de l’Ouest’’, précise un communiqué qui ajoute qu’il sera également question ‘’de l’expérience sénégalaise dans la prise en charge rapide et efficace du cas d’Ebola (…) et de la mise en œuvre d’un plan de riposte’’.

La Guinée restera à apprécier cette expérience. Alpha Condé, lui avait choisi de banaliser le virus avant de se faire rattraper par son imprudence. La réticence persiste à travers le pays. Pour dire tout net, la gestion aura été désastreuse. Mais les appuis financiers pleuvent sans que les Guinéens n’en sachent réellement ce qu’on en fait.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.