Papa Koly Kourouma : un ex-allié du RPG au cœur d’une réforme de l’opposition ?

Il pourrait être question certainement de mettre entre griffes le mot réforme, mais, c’en est vraiment une. Avec l’initiative réussie – recruter, identifier des militants loyaux pour encadrer les marches de concert avec les policiers et gendarmes – Papa Koly Kourouma apporte de fait une touche novatrice à l’opposition républicaine.

Modestement, cet ex-allié du RPG note que « c’est une initiative qui est en train de prendre du chemin, on s’en félicite. Ma sans l’acceptation du principe par les autres, on ne serait pas arrivé à ce niveau-là ». Et Papa Koly Kourouma d’ajouter dans une interview accordée à la presse locale : « Aujourd’hui, nous voulons qualifier cette opposition-là, qui, pendant plusieurs moments, a été prise comme une opposition violente alors que les gens ne cherchaient pas à savoir quels sont les causes réelles de ces violences qui arrivent lors des marches. »

Pour ce leader politique, on cherchait simplement à diaboliser l’opposition. Or, « L’opposition républicaine est un espace de concertation pour qu’ensemble nous formulions nos frustrations et qu’on élabore des stratégies d’expression de ces frustrations, et de la contradiction que nous devons apporter par rapport à la gouvernance. » En apportant cette touche à la réforme dans les marches politiques, Papa Koly Kourouma se taille discrètement une place au sein du gotha des opposants qui peuvent avoir une voix qui compte.

C’est donc tant mieux.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.