Papa Koly:  » mon parti a décidé de rejoindre l’opposition »

Le leader du GRUP, Papa Koly Kourouma, n’est plus de la mouvance présidentielle. L’ancien ministre d’état à l’ énergie a décidé de grossir les rangs de l’aile dure de l’ opposition. C’est du moins ce qu’il a confié à nouvelledeguinee dans un entretien exclusif au cours duquel il a également fait le point sur le projet de création du Front Uni pour la Démocratie. Interview !

Nouvelledeguine: qu’elle est la position du FUD par rapport à l’opposition ?

Papa Koly: le FUD se veut une plate forme associative ouverte à toutes les forces vives de notre pays (partis politiques, syndicats, organisations de la société civile, ONG etc….), son objectif est de rassembler toutes ces forces pour La Défense de notre constitution , de nos institutions et de nos lois; la préservation de la bonne gouvernance et du développement durable . Il ne s’identifie donc pas par rapport à la mouvance Ou à l’opposition.

En ce qui concerne notre parti , le parti GRUP, on y sera en tant que parti de l’opposition .

NG: L’opposition est en difficulté. Que comptez vous faire pour renforcer l’opposition ?

Papa Koly: la machine politique de l’opposition est en déchéance, son système de fonctionnement est grippé par des contestations internes et un manque de stratégie programmatique. Si on y prend pas garde, à très court terme l’opposition va sombrer en laissant la place à la dictature et à la mauvaise gouvernance.

Au regard de cet constat alarmant , mon parti a décidé de rejoindre l’opposition pour la renforcer afin de sauvegarder les acquis démocratiques.

NG: quel sera votre outil pour vous faire entendre ?

Papa Koly: il ne s’agit pas de nous faire entendre, il s’agit pour nous de proposer une nouvelle approche autour de laquelle une stratégie programmatique efficace sera élaborée dont les fondamentaux seront:

1-La mise en place d’un shadow gouvernement, chargé de surveiller et de critiquer les membres du gouvernement.

2- Une police citoyenne

Charger d’enquêter sur les détournements de denier publiquement, les propriétés mâles acquises et l’origine de leurs sources de financement etc….

3-Un tribunal populaire citoyen , chargé d’examiner les résultats des travaux de la police citoyenne , afin de se prononcer sur la nécessité d’engager des poursuites contre les délinquants au près des juridictions compétentes et en assurer le suivi.

4-Un comité d’alternance politique , chargé de bâtir les stratégies de la victoire en 2020.

Propos recueillis par Mamadou Saliou Diallo

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.